vendredi 29 novembre 2013

A French Kiss in Singapore: A NE PAS RATER!!!!!!


Bon sang quelle énergie!
 
Alors c'est simple, en tant que bloggeuse extraordinaire et trop trop trop intéressante (et qui oublie d'écrire en ce moment), j'ai été invitée à la première de French Kiss.
Bon, alors, avec une seule place tellement la salle était bondée, j'y suis allée un peu en trainant les pieds, car j'aime bien partager mes sensations (ça vous aurait étonné). Heureusement Sandra (alors si vous ne connaissez pas son blog allez tout de suite le mettre en favori: ici) était également de la partie, et même si elle était assise trois rangs devant moi on a pu un peu discuter après... Et puis il y avait G&O et leur progéniture dans la salle, et la salle était pleine, je n'étais donc définitivement pas seule....
Cela dit, même seul(e), putain (pardon lecteur de moins de dix ans, retire ce mot de ta tête, c'est mal) c'est bon! Allez-y...
 
Alors c'est simple, mes épaules se sont mises à danser toutes seules, un petit mouvement par-ci, par-là, une furieuse envie de sauter sur la scène et de me dandiner avec eux, un passage sur Gainsbourg que si vous êtes en abstinence depuis 6 mois, prévoyez-vous un petit crunch derrière parce que ça va être dur,
Bref, c'est drôle, sexy, émouvant, super bien joué, super bien chanté, une play liste que j'ai telechargé le soir même, une mise en scène simple mais qui sublime le principal, des acteurs singapouriens et anglais (ah oui pour une fois ça fait du bien d'être immiscé un peu dans la culture locale, profitez-en pour offrir une place à votre helper, emmener votre collègue singapourien(ne), la fille de l'accueil qui vous fait rêver et que vous voulez emballer, zou, au diable l'avarice, claquez sur Sistic mais allez-y)
 
Donc je résume en quelques mots: A NE PAS RATER ALLEZ-Y.... et moi j'ai envie d'y retourner (et même seule, voir même et là c'est pour vous dire... avec ma progéniture - bon j'éviterais de détailler le sens profond "Des Sucettes a l'Anis" ou de faire une explication de texte sur "Je t'aime... moi non plus")
Attention: pour oser addresser la parole à cette fille va falloir vous secouer parce que c'est jusqu'au 7 décembre, et les singapouriens ne s'y sont pas trompés ils ont déjà reserver leurs places, alors grouillez-vous!!!!
 
On en parle:
Sur Singabuzz ici
 

samedi 2 novembre 2013

Les aventuriers a l'assaut de Phuket


On est des guedins,

On a pris nos billets dimanche pour partir mercredi matin et nous n'avons réservés aucun hôtel....

Des guedins j'vous dit....

D'un commun accord nous avions jeté notre dévolu sur une île près de Phuket où visiblement il n'y avait à peu près rien à faire.

Et sur là plage de Kamala Beach qui semblait un bon compromis d'arrivée pour trouver un hôtel en dernière minute mais pas être complètement dans la masse touristique.

Partir de Singapour c'est s'évader du temps qui court et de la société de consommation. Nous sommes sur un hub, un des plus beaux aéroports du monde mais un des plus gros nœud de transit également sur l'Asie.

Partir de Singapour c'est plonger dans la vibrante Asie, se plonger dans un monde en plein développement où les stations à essence sont des petites étagères en bord de routes avec des bouteilles en verre remplies de gasoil, où les maisons de bric et de broc sont construites sur pilotis, sous elles on fait sécher le linge, on s'étend dans les hamacs.

Partir c'est voir des sourires d'enfants qui jouent avec une voiture construite de quelques bouts de noix de coco, c'est voir des adultes prendre le temps de vivre doucement, l'Indonesie étant d'ailleurs la meilleure destination pour ça.

 

La côte ouest de la Thailande est en fin de mousson au mois d'octobre et c'est le début de la haute saison touristique. Noel étant le pic, et de Phuket à Koh Lipe en passant par Krabi, on y croise des norvégiens faisant le plein de soleil avant de rentrer dans leur pays sans lumière l'hiver...

 

La dernière fois nous étions venus à Noël par Langkawi (article ici), en prenant le bateau pour Koh Lipe et Koh Mook, un voyage de Robinson. On y a vu la fameuse grotte des pirates, on a plongé, on a fait du kayak, on a mangé d'excellents poissons grilles sur la plage....

 

Cette fois-ci nous voulions connaître Phuket dont on nous parle tant. On a évité Patong, que par curiosité il faudra voir un jour (le quartier chaud de Phuket, entre autre réputé pour son tourisme sexuel mais aussi ses folles nuits) Kathy sous le bras, nous avons savouré d'avoir les mains libres pour se reposer.

Je tiens à vous rappeler que le 29 c'est la sortie d'Assassins Creed, Black Flag, que vous allez bien sur tous vous empresser d'acheter (merde c'est comme ça qu'on mange ici)

 

Nous sommes donc arrives à Phuket ce mercredi matin à 9h du matin, les yeux engourdis, nous avons dropés les bagages, Kathy et les enfants sur une chaise longue de Kamala Beach et nous avons arpenté la plage à la recherche du resort parfait.

 

Le Novotel flambant neuf promet d'être chouette et fait des prix d'appel mais impossible de faire descendre le prix de la chambre en dessous de 4000Baths/chambre et par nuit. Un magnifique resort plus loin avec toboggan pour les enfants et des tas de piscine affichait les mêmes prix. Puis .... Juste à côté un petit hôtel avec 8 studios (2chambres par studio, cuisine, salle à manger, terrasses), une piscine face à la plage, .... Voilà où nous nous installerons pour un budget de 4000 bahts le studio par nuit (à condition de négocier comme des requins et de payer en liquide).
 
 

Parfait...

Bob sur la plage a été le meilleur café (musique sympa avec même du reggae français pour les amateurs d'Alpha Blondy, FFF (si si), Tiken Jah Fakoly), et ... Et.... Du wifi!

Je recommande la thaï coconut soup, une tuerie.

Deux nuits ainsi, puis un taxi nous a emmené au petit port pour rejoindre l'île de Koh Yao Yai. N'attendez pas de voir un ATM au port (on voulait faire le plein de liquide impossible), et si vous déjeuner sur place ce sera... Sobre.... Fussy people s'abstenir....

Nous avons pris l'option Long Tail Boat (il y a aussi des speed boat, plus chers, mais surtout il fallait attendre 3/4 d'heure de plus)

70 bahts par personne, le long tail transporte tout pour l'île (et la vous comprenez que vous vous abstiendrez de craquer sur des glaces, ou de manger du beurre) Quelques locaux sont avec nous et nous propose avec gourmandise leur pattes de poulets. (Euh comment dire... No thanks...).
 
Ils ouvrent des friandises dans des feuilles de palme qui ressemble au dodol balinais, un espèce de gâteau de riz.

Rien que de monter dans ce bateau c'est le début de l'aventure. Avec notre grosse valise et nos petits sacs et surtout le fait que l'on soit 6, nous prendrons une jeep en arrivant pour rejoindre le resort. Pas de Tuk Tuk. On négociera le trajet à 400 Baths pour nous 6.

Nous avons l'impression de traverser la brousse et que l'aventure est là, elle nous tend les bras. Lou sourit les nattes au vent :)
 
Le Thiwson Beach Resort est en plein travaux et sera prêt dans deux semaine, nous aurons donc un super tarif de 1000 Baths par chambre. Dans quelques semaines il y aura un bar sur la plage et une piscine. C'est magnifique ... Prenez le risque de venir....





Un autre resort est installé juste à côté "better view resort" . Entre les deux vous trouverez votre bonheur.

Au programme nous avions quelques jeux pour les enfants (ballon, seau de plage, Kindle, iPad , ps Vita) mais surtout Kathy :) C'est l'occasion de jouer les Robinson, de redécouvrir des jeux simples, de courir après les crabes, de s'ennuyer, et ça fait du bien...
 

Bon pour être honnête ce serait mieux juste à deux (on aurait pas à gérer le "maaaaaman, (gros silence) maaaaaaaaman (avec la voix qui mugit et pleurniche), (gros silence jusqu'à qu'on dise ouiiiiiii) ...je m'ennuie....

...

Ah mais c'est bien ça ma chérie :) "

(Pardon mon côté mauvaise mère avait pris le dessus)

 
 


Mais comme on est pas des chiens (et qu'on est quand même des gros bourgeois de caucasiens), on finira le séjour par deux nuits au club med (vous vous ennuyez? Et bien maintenant on va voir si vous allez tenir longtemps au mini club)
 
 
 
Alors, faut etre honnete, comme je l'avais ecrit (article ici), le club med, c'est juste un pur Bonheur de parents. Les G.O. vont juste rendre a votre volaille le sejour extraordinaire. Pendant ce temps, a vous les day beds, la quiet pool et les coktails a volonte.... (et le prof de sport au torse huile bien entendu mesdames, et oui monsieur, la trapeziste de 22 ans au corps sans cellulite... J'exagere a peine... c'est tout un art de ne pas se retrouver avec un de ces specimens lors de votre tete a tete en amoureux)
 
 
 
 
C'est simple au bout de deux nuits et trois jours complets, Kathy, certainement la seule helper du monde a avoir eu le droit au club med, pleurait en partant,sans parler des enfants...
 
 et moi, j'ai adore faire du trapeze (encore)
 
video
 
(Alors pour les parents qui hesitent: nous avons essaye Cherating et Phuket, nous preferons Cherating. Plus spacieux, buffet meilleur, et plage privee... et moins cher et comme le club med n'est pas vraiment fait pour faire du tourisme, on s'en fout un peu qu'autour de Cherating il y ait pas grand chose a voir!)
 
(Pour les adultes qui ont la chance de pouvoir partir en amoureux sans mouflets, je dirais que l'ile de Koh Yao Yai offre un bien meilleur rapport qualite-prix que le club med, gardez vos pepites pour vous offrir un diner au tippling club :) article ici )
 
(pour ceux qui reflechissent a la Thailande, de loin, Koh Lipe est pour l'instant notre destination preferee :) et le mix de plusieurs villes/iles sur un sejour d'une semaine est parfait! Terminer par deux jours de club med a meme permis de render la partie aventuriere plus "acceptable" par nos dictateurs en herbe, et ca c'est pas mal!)
 
****
les bonnes addresses
Vol Tigerair (arrivee a 9h le matin, retour tard le soir)
Appartement pour 4 a Kamala Beach: ici
A Koh Yao Yai: C'est le Thiw Son Beach Resort: ici
****